Pour tout renseignement, contactez-nous par téléphone au 03 83 45 18 32

Choisir la langue :

Langue anglaise Langue allemande

à St-Nicolas-de-Port, venez découvrir la fabuleuse histoire du Cinéma et de la Photographie

Clins d'oeil sur le Monde
Tout savoir sur l’exposition
Projections 'La Triche' de Yannick Bellon
Tout savoir sur la conférence
Photo
Lire l’actualité en détail

Le cinéma 16 et 17.5mm

< Retour à la visite virtuelle

Salle GAUMONT : l'histoire du format des films 16 et 17.5 et leur utilisation par la télévision 

Léon Gaumont dès 1895, lors des premières séances de projections publiques organisées par les frères Lumière,imagine immédiatement le profit qu'il sera possible de tirer du Cinéma.

Déjà intéressé par le Kinétoscope d'Edison, Léon Gaumont l'abandonnera car la vision individuelle des séquences filmées ne se révèle pas génératrice de grands bénéfices à son esprit. Il fonde en 1896 la Société Française Gaumont, la plus ancienne en matière de production et de distribution de films au monde.

Dans ses premières années, la Société Gaumont va produire en plus de ses films destinés à la vente, le matériel et les consommables pour le Cinéma.

Les frères Pathé vont construire un véritable empire mondial basé sur le cinéma. Le format 17.5 est prévu pour diffuser de façons économiques dans les petites salles des campagnes les films 35mm montrés des grandes villes. C'est le Pathé rural qui sera concurencé puis éliminé sous l'occupation lors de la 2° guerre mondiale par le 16mm.

En 1914, 80% de la production cinématographique mondiale est française. Cependant, la première guerre mondiale stoppe définitivement  cette avance.

Ce n'est qu'à partir de 1911 que Gaumont va construire des salles de Cinéma en France et proposer ses films à la location.

La marque Gaumont existe toujours de nos jours, elle est gérée conjointement à la marque Pathé par une société filiale des deux groupes : Europalaces.

Dans cette salle du Musée est exposée une riche collection d'appareils de Cinéma au format 17,5mm et 16mm, les formats du cinéma ambulant et de reportage.

Jusque dans les années 1970 la télévision utilisera beaucoup la pellicule pour enregistrer les images qui seront diffusées en différé avec le télé-cinéma.  La table de montage est prévue pour synchroniser la bande son avec la bande film.
Le cinéma scientifque à haute vitesse est utilisé dans les laboratoires de recherches.

Réserver votre visite

Musée du Cinéma
et de la Photographie

10, rue Georges Rémy
54210 Saint-Nicolas-de-Port
Tél : 03 83 45 18 32
Mail : cinema.musee@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture :

Mercredi & jeudi de 14h à 17h., vendredi & samedi de 14h à 18h
Dimanche de 14h30 à 18h30
et + d'horaires sur rendez-vous pour les groupes - Fermé les jours fériés (sauf le 15 août) et en fin d'année.